7 idées reçues sur les rédacteurs SEO

Home / Le Monde du Web / 7 idées reçues sur les rédacteurs SEO

rédacteurs-seo-idées-reçues

7 idées reçues sur les rédacteurs seo

Dans cet article, nous nous intéressons aux rédacteurs SEO. Plus précisément, nous allons rétablir certaines vérités à propos du métier. De nombreux métiers sont soumis à des idées reçues. Les métiers du web, particulièrement. Lorsque nous ne travaillons pas dans ce milieu, difficile de dire précisément en quoi consiste toutes ces actions sur nos claviers, n’est-ce pas ?

 

1# Les rédacteurs SEO travaillent uniquement en freelance

C’est évidement faux. Certains rédacteurs SEO travaillent effectivement en Freelance, d’autres en tant que salariés. Le choix d’une entreprise de faire appelle à un rédacteur SEO salarié ou freelance dépend de plusieurs critères. Cela peut être la taille de l’entreprise, son budget, ses besoins spécifiques à un instant précis ou encore sa politique d’embauche.

 

2# Les rédacteurs SEO freelance coûtent moins cher que les salariés

Il existe énormément d’idées reçues sur le coût des freelances. Ce sujet est à prendre avec des pincettes pour trois raisons.

 

  • Les freelances fixent leurs propres prix

Tout d’abord, car chaque freelance est libre de fixer ses propres tarifs. Certains rédacteurs SEO facturent leur contenu au mot, d’autres facturent un taux horaire, par exemple. En fonction de son expérience, de ses spécificités et du contenu demandé par l’entreprise, le rédacteur SEO sera plus ou moins cher.

 

  • Ils peuvent réaliser des missions ponctuelles

Le taux horaire d’un freelance est généralement beaucoup plus élevé que celui d’un salarié. Cela s’explique surtout par le fait que le salarié est protégé par son entreprise alors que le freelance paye toutes ses cotisations seul. L’idée reçue selon laquelle un rédacteur salarié est plus cher pour une entreprise, vient sans doute du temps de travail. Les rédacteurs SEO freelance peuvent travailler ponctuellement pour des entreprises.

 

  • Leur poids n’est pas le même que celui des salariés

En effet, le principe du rédacteur SEO en freelance est qu’il ne fait pas partie à part entière de l’entreprise. Ainsi, il est payé pour ces missions, rien de plus. A l’inverse, un rédacteur salarié doit toucher un salaire tous les mois, et génère des charges salariales pour son entreprise.

 

salaire-redacteurs-seo

 

 

3# Les rédacteurs SEO et les journalistes, même combat

Il existe encore de nombreuses personnes qui pensent que celui qui est payé pour écrire est forcément journaliste. Cette vision plutôt ancienne des métiers persiste à notre époque. La vérité est que le métier de journaliste et celui de rédacteur SEO ne sont absolument pas similaires.

 

Le journaliste recherche l’information, l’actualité. Il est là pour écrire des textes informatifs, des textes commerciaux, des reportages… En fonction de ses spécialisations. Il n’y a dans ce métier aucune dimension liée à l’optimisation pour le Web. Le rédacteur SEO, lui, écrit pour le lecteur ainsi que pour les moteurs de recherches. Sont rôle est de produire des textes parfaitement optimisés selon les algorithmes de Google. Ce métier nécessite des compétences en rédaction, mais également en informatique et en code.

 

4# N’importe qui peut être rédacteur SEO

Comme nous venons de l’évoquer ci-dessus, le métier de rédacteur SEO demande des compétences spécifiques. Croire qu’il est facile de refiler n’importe quelle production de contenu au premier stagiaire venu pour économiser du budget est une grave erreur. Cette idée reçue porte préjudices aux entreprises, pour deux raisons principales.

 

  • Raison 1 : Les contenus mal optimisés ne porteront pas leurs fruits

En effet, si l’on cherche à booster son référencement naturel, c’est pour être plus visible. Cette visibilité est primordiale pour toute entreprise de vente de bien ou de service. Il peut être tentant de mettre un stagiaire sur ce genre de mission avec des idées du type « tant qu’il sait écrire sans trop de fautes, c’est bon. ». C’est une erreur. Les bonnes pratiques SEO ne s’acquièrent pas en un jour. Il est primordial d’avoir du contenu de qualité pour développer votre visibilité. Pour cela, comme pour toute chose de qualité, il faut y mettre le prix.

 

  • Raison 2 : Les contenus mal optimisés peuvent vous pénaliser sérieusement

Les robots de Google sont, de nos jours, très performants et très vigilants.  Il existe un certain nombre de pratique SEO qui sont considérés comme abusives ou frauduleuses. Ainsi, sans les bonnes connaissances, il est très facile de produire des contenus à problèmes, en pensant bien faire. Les conséquences de ces contenus frauduleux, qu’ils soient volontaires ou non, peuvent être très graves. En effet, Google peut aller jusqu’à blacklister votre site web. Une fois votre site Blacklisté, il sera incroyablement difficile de vous faire pardonner et de remonter dans les moteurs de recherches.

Alors prudence et professionnalisme !

 

logo-sens-interdit

 

5# Les rédacteurs SEO freelance ne s’occupent que des mots-clés

Encore une idée reçue que nous avons commencé à casser dans les pots que nous avons abordés ci-dessus. Croire que le métier de rédacteur web est à la portée de tous est une erreur. Croire que ce métier se résume uniquement au travail des mots-clés en est une également. En effet, si les rédacteurs SEO se contentaient de placer le plus de mots-clés possibles dans les textes, on pourrait dire que ce n’est en effet, pas vraiment un métier.

réunion-rédacteurs-web-seo

 

Or, comme nous l’avons évoqué précédemment, ce métier nécessite des compétences et connaissances en informatique et en code. Ces compétences ne sont pas aussi développées que celles d’un développeur web, certes, mais tout de même assez avancées. Il faut notamment savoir segmenter et analyser les données analytics et gérer des outils SEO tels que la Google Search Console par exemple. Lorsque l’on part de zéros, se former au SEO peut prendre des mois ou des années selon votre rythme. En outre, les actuels professionnels du métier continuent à se former régulièrement pour suivre toutes les nouvelles actualisations dans le domaine.

 

 

6# Les rédacteurs SEO sont disponibles 24h/24

A peu près tous les métiers en freelance souffrent de cette idée reçue. En effet, nombreux sont ceux qui semblent croire que les travailleurs indépendants sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Comme des salariés à la disposition des patrons, mais sans aucune limite d’horaire. Il est très important de comprendre que les rédacteurs SEO en freelance travaillent certes beaucoup, mais pas tout le temps. Les freelances sont toujours des humains. Ils mangent, dorment, élèvent leurs enfants, prennent et pauses et partent même en vacances parfois.

redacteurs-à-domicile

 

 

7# Il vaut mieux acheter des textes sur des plateformes étrangères

Vous pouvez acheter des textes pour quelques euros, voir quelques centimes. C’est vrai. Ces textes sont disponibles sur des plateformes de rédaction low-cost. Les rédacteurs sont généralement basés dans des pays pauvres tels que Madagascar. Les prix défiants toute concurrence peuvent être attrayants, surtout pour les entreprises qui ont très peu de budget. Cependant, vous vous en doutez, la qualité de ces contenus est similaire à leur prix : très faible. Vous recevrez généralement des textes avec des fautes et très mal optimisés. Si vous souhaitez produire du contenu de qualité, mieux vaux faire appel des rédacteurs SEO en France, qui connaissent leur métier et vus permettront réellement d’optimiser votre référencement naturel.

 

 

Rejoignez Histoire de Bambou sur les réseaux sociaux.

Histoire de Bambou sur Facebook

Histoire de Bambou sur Instagram

Contactez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *