7 astuces pour une cuisine zéro déchet

Home / Ma Petite Planète / 7 astuces pour une cuisine zéro déchet

réduire ses déchets dans la cuisine

7 astuces pour une cuisine zéro déchet

 

Les bonne habitudes éco-responsables envahissent progressivement toutes les pièces de la maison.  Aujourd’hui, le thème de notre article sera la cuisine zéro déchet. Un sujet important car généralement, en cuisine, on produit beaucoup de déchets et de pollution en général. En effet, entre les modes de consommation longue distance, les emballages et les produits nettoyants toxiques, la cuisine traditionnelle a des progrès à faire ! Voyons ensemble 7 astuces pour réduire au maximum sa production de déchets dans la cuisine. 

 

Certaines de ces astuces ont été abordées et complétées dans d’autres articles du blog, jette-y un oeil !

 

1# Des courses éthiques et responsables

Un geste aussi banal que celui de faire ses courses est bien souvent un facteur très important de pollution. En effet, le fait d’importer des produits des quatre coins du monde nécessite beaucoup de transports. Ces transports génèrent des émissions de CO² très importantes. Pour réduire cet impact écologique et préserver sa bonne santé, on peut se tourner vers les courses éthiques. L’idée est de privilégier les produits frais, locaux et de saison. Les circuits courts permettent de réduire les coûts ainsi que les transports. De même, les fruits et légumes de saisons sont plus simples à produire, polluent moins et contiennent davantage de vitamine. Alors on sauve la planète, sa santé et son porte-monnaie, pas mal, non ?

 

consommer local pour une cuisine zéro déchet

 

2# Les tote-bags : piliers de la cuisine zéro déchet

Geo.fr nous informe en 2017, que plus de 5 milliards de sacs plastiques étaient distribués dans les magasins chaque année, rien qu’en France. Les sacs de courses réutilisables en tissu, ça change la vie et l’environnement ! Ils sont plus résistants et nous évitent d’être envahis de plastique. Investisr dans quelques tote-bags c’est dire adieu aux surplus de sacs plastiques à vie. Je dirais que c’est l’une des habitudes les plus faciles à adopter lorsque l’on veut se rapprocher d’une cuisine zéro déchet.

 

 

 

3# Recycler et composter pour une cuisine zéro déchet

Fabriquer son propre composte est plus simple qu’il n’y paraît. Il suffit de conserver ses déchets alimentaires et organiques plutôt que de les mettre dans une poubelle classique. La décomposition de ses déchets formera un composte entièrement naturel. Si vous avez un jardin, le composte sera votre meilleur allier pour la pousse de vos plantations. Voici un petit lien plein de détails précieux pour bien réaliser son composte.

 

 

4# La cuisine zéro déchet doit bannir l’essuie-tout jetable

Utiliser plusieurs essuie-touts par jour pour éponger tout et n’importe quoi est une des habitudes polluantes les plus répandues au quotidien. Pourtant, de nombreux mois de dégradation sont nécessaires à l’élimination de chacune de ces feuilles. Passer aux essuie-touts lavables, c’est faire de belles économies pour l’environnement et le porte-monnaie. Voici quelques liens E-commerce pour investir dans le réutilisable :

torchon réutilisable histoire de bambou blog

 

5# La carafe filtrante et la gourde réutilisable : deux incontournables de la cuisine zéro déchet

89 milliards. C’est à peu près le nombre de bouteilles d’eau en plastique vendues dans le monde tous les ans. Chaque bouteille peut mettre jusqu’à 1000 ans à se décomposer dans la nature. C’est bon, tu as le vertige autant que moi ? Il est grand temps d’arrêter d’acheter des bouteilles en plastique, qui font partie des pires ennemies de la cuisine zéro déchet. Tu peux remplacer tes bouteilles d’eau par une gourde écologique et réutilisable. En outre, si l’eau de ton robinet a un goût atroce de calcaire, la carafe filtrante sera ta meilleure amie. Elle filtre l’eau extrêmement bien et permet d’enlever tous les goûts désagréables. 

 

 

carafe filtrante pour une cuisine zéro déchet

Voici un petit tableau comparatif avec quelques exemples de sites qui proposent des carafes filtrantes.

Marque Produits Prix
Zero Water Filtres à charbon
Carafes filtrantes
Bouteilles filtrantes
Entre 20€ et 40€
Brita Carafes filtrantes
Gourdes filtrantes
Entre 14€ et 45€
Waio Carafe filtrante avec filtre à charbon 42€
BWT Carafe filtrante électronique
Carafe filtrante manuelle
Entre 16€ et 25€

 

6# Adieu les tupperwares et ustensiles en plastique

En plus d’être très difficilement, voire pas du tout recyclable, le tupperware en plastique peut aussi être nocif pour la santé. En effet, des microparticules toxiques peuvent se déposer dans les aliments conservés, notamment lors des passages au four à micro-onde. Parmi les plus toxiques, on peut citer quelques exemples comme les phtalates, le PVC ou encore le bisphénol A.  Passe faire un tour sur le site de Greenmaman pour avoir plus de détails sur les microparticules. Privilégie donc les contenants en verre. Ils sont plus lourds mais réutilisables à vie s’ils sont bien entretenus.  Pense également à nettoyer tes bocaux en verre au lieu de les jeter. Tu gagneras du temps ainsi de superbes contenants pour les produits en vrac.

 

Qu’ils soient en plastique ou en carton, les ustensiles jetables comme les assiettes et les couverts sont un véritable fléau pour l’environnement. Si vous n’avez jamais vu la vidéo d’une pauvre tortue avec une paille en plastique dans le nez, vous faites partie des rares chanceux dont le cœur n’est peut-être pas encore brisé depuis ce buzz de 2015. Pour arrêter ce massacre, on se motive à faire la vaisselle, même lorsque l’on fait une grande soirée… Oui oui oui ! Pour les casseroles, poêles et autres couverts, l’inox ou la fonte sont des matériaux de qualité qui dureront dans le temps. Il existe même des couvercles réutilisables pour toutes les tailles de récipients. Ainsi on peut dire adieu au film plastique.

 

7# Fabriquer son propre liquide vaisselle bio

La vaisselle, parlons-en justement. Comme évoqué ci-dessus, faire la vaisselle n’est pas très marrant. Mais si ce n’était que ça ! Faire la vaisselle participe en effet activement à la pollution des eaux. D’une part parce que les bouteilles sont en plastique non recyclable, d’autre part parce que les produits traditionnels sont infestés de composants polluants et toxiques pour bien dégraisser.  Lorsque l’on voit la toxicité de certains composants, on se demande quel est le but… Avoir une vaisselle tellement propre que même ses péchés sont lavés ? 

 

Mais alors comment faire ? Et bien une recette bio de liquide vaisselle fait maison arrive bientôt sur le Blog de Bambou ! 

 

Retrouve Histoire de Bambou sur le blog et  les réseaux sociaux !

Blog de Bambou : Le Monde du web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *