Créer une newsletter efficace en 6 étapes

Home / Le Monde du Web / Créer une newsletter efficace en 6 étapes

creer-une-newsletter-efficace

Créer une newsletter efficace en 6 étapes

 

Créer une newsletter efficace qui saura générer les meilleurs résultats est le challenge de toutes les entreprises. La newsletter est un outil marketing très utilisé par les entreprises en général. Elle consiste à utiliser les emails pour communiquer avec une base de clients, inscrits dans un registre. Il existe de nombreux logiciels d’emailing qui permettent d’effectuer des envois de masse.

 

La newsletter est, si elle est bien réalisée, un moyen efficace d’accroître sa notoriété et d’atteindre ses objectifs commerciaux. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les différentes étapes à suivre afin de créer une newsletter efficace. De sa conception à son expédition, et même au-delà.

 

 

1# Comment créer une newsletter qui vous ressemble

Respectez une ligne éditoriale pour créer une newsletter cohérente

Votre newsletter sera plus impactante si elle respecte votre charte graphique, ainsi que votre ligne éditoriale. Nous avons déjà parlé sur ce blog, de l’importance d’avoir une ligne éditoriale. Récapitulons brièvement. Votre ligne éditoriale est garante de votre identité, tout comme votre charte graphique. Ce sont les couleurs, le ton que vous employez, votre champ lexical, votre style graphique. Tous ces éléments visuels permettent aux lecteurs de reconnaître votre entreprise. Il parait donc pertinent de créer des newsletters qui vous ressemblent.

 

Rédigez un texte pertinent pour créer une newsletter impactante

Évitez d’avoir une approche trop “commerciale”. Certes, votre newsletter a pour objectif de vendre, mais il est nécessaire de rester soft pour ne pas agresser les lecteurs. En effet, un texte beaucoup trop commercial aura tendance à lasser les lecteurs, qui ne prêteront plus attention à votre contenu. « Achetez ! Achetez maintenant ! Achetez vite ! Contactez-vous ! Commandez dès à présent !… » Plutôt agaçant, non ?

 

Votre newsletter doit avoir un texte accrocheur et sympathique, sans trop pousser à la consommation. Être subtile est la clé. Tout comme être concis. En effet, une newsletter de 10 kilomètres de long ne sera jamais lue. Vous devez être clairs et aller droit au but. Les lecteurs doivent être capable d’identifier rapidement le sujet de votre email, ainsi que les informations essentielles. 

 

creer-une-newsletter-avec-identite-visuelle

 

2# Comment créer une newsletter pour les bonnes personnes

Attention aux méthodes de collecte des données

Créer une newsletter de qualité c’est une chose, savoir à qui l’envoyer en est une autre. Votre base de données grandira progressivement. Vous allez acquérir de nouveaux clients et prospects au fur et à mesure. Il est essentiel de respecter certaines règles en ce qui concerne l’envoie de newsletters. En effet, vous ne pouvez pas envoyer vos newsletters à n’importe qui, sans consentement. Depuis Mai 2018, le règlement général pour la protection des données (RGPD) est en vigueur. Il s’agit d’un ensemble d’obligations et de procédures à respecter afin d’améliorer la sécurité des données personnelles des internautes.

 

Avant le RGPD, c’était plus ou moins l’anarchie en termes de collectes de données sur le web. En effet, de nombreuses entreprises se livraient à des pratiques pas très jolies. Comme la collecte de vos données sans votre autorisation, puis l’achat et la revente de bases entières. Qui n’a jamais reçu du jour au lendemain, des newsletter sorties de nulle part, sans jamais avoir procédé à une inscription pour les recevoir ? Qui n’a jamais été appelé (souvent sans arrêt), par des entreprises inconnues pour du démarchage téléphonique, pour ensuite se dire “Mais comment ont-ils eu mon numéro??”. 

rgpd

 

En attendant un article complet sur le RGPD, voyons globalement les règles principales à respecter afin de bâtir une base de données de qualité, sans risque.

 

Comment ne pas déconner avec le RGPD ?

 

  • Donnez la possibilité aux internautes de s’abonner à votre newsletter en cochant une case ou en remplissant un formulaire. Leur faire confirmer leur consentement à deux reprises est encore plus apprécié. On appelle cela le « double opt-in ».

 

  • Commencez par envoyer vos premières newsletters à vos proches et à toutes les personnes qui vous ont exprimé leur accord pour cela.

 

  • Proposez à vos abonnés d’inviter leurs amis à s’abonner également, toujours sur le principe du double opt-in.

 

  • Insérez dans chacune de vos newsletters un bouton permettant aux destinataires de se désabonner s’ils le souhaitent.

 

  • N’achetez PAS de bases de données. Elles sont composées de coordonnées de personnes qui ne vous connaissent pas et qui n’ont même pas donné leur accord pour cette vente. Cette pratique est littéralement à l’opposé du consentement qu’il faut acquérir

 

  • Indiquez sur vos newsletters une adresse retour et un moyen de contacter facilement votre entreprise.

 

  • Si une personne vous contacte et vous demande de supprimer ses coordonnées de vos bases de données. Faites-le.

 

 

3# Toujours laisser le choix aux lecteurs

Il se peut que certaines personnes qui ont l’habitude de recevoir vos newsletters décident de se désabonner tout à coup. Mettre un bouton pour se désabonner dans chacune des newsletters est essentiel. En effet, même ci cela signifie des lecteurs en moins, cela vaut mieux que des lecteurs mécontents. Ce bouton de désabonnement fait partie des bonnes pratiques pour respecter le RGPD. Il veille en effet au respect des choix des lecteurs, à n’importe quel moment.

 

En outre, il est primordial de toujours indiquer un moyen de contacter l’entreprise. Cela permet aux lecteurs de vous joindre facilement s’ils ont des questions ou des commentaires sur le contenu que vous envoyez. Qui sait, peut-être vous donneront-ils de belles idées pour de prochaines newsletters !

 

 

emailing-avec-desabonnement

 

 

4# Comment régler les paramètres d’envoie

Avant d’envoyer vos newsletters, vous devez régler plusieurs paramètres. Tout d’abord, l’adresse d’envoie sera l’adresse visible par les destinataires lorsqu’ils recevrons vos newsletters. Veillez à ce que cette adresse soit professionnelle et cohérente avec votre entreprise. On évite les bogossdu75@hotmail.fr, n’est ce pas ?

 

Par la suite, il vous faudra choisir l’objet de votre newsletter. Comme nous l’avons vu plus haut, il faudra être accrocheur car c’est la première chose que vos destinataires vont voir. Ils peuvent même choisir d’ouvrir ou de ne pas ouvrir votre email, en fonction de la qualité de votre objet. Pour ne pas finir automatiquement dans les spams, évitez les objets beaucoup trop commerciaux du type « SUPER PROMO MAINTENANT !!! » ou encore « SUPER SOLDES A NE PAS RATER ». Mieux vaut rester sobre tout en essayant d’éveiller l’intérêt.

 

Enfin, pour maximiser votre taux de lecture et plaire à vos destinataires, pensez à personnaliser vos newsletters. Il est en effet possible de régler certains paramètres dans les plateformes destinées aux campagnes d’emailings. L’un de ces réglages est la possibilité de programmer le début de votre email afin qu’il commence par le prénom et/ou le nom du destinataire. Pour faire cela, il faut avoir une base de données clients où figurent l’adresse email mais également le nom. L’outil pourra récupérer le nom et l’incorporé dans l’email. Ainsi, chaque personne recevra une newsletter qui l’interpelle directement et personnellement.

 

contacts-newsletter

 

5# Créer une newsletter originale et animée

Le contenu de vos newsletters va indéniablement varier en fonction de votre activité, de votre positionnement et de vos cibles. Cependant, on constate que certains types de contenus ont en moyenne un meilleur taux d’ouverture et de clic. Evidemment, varier le contenu des newsletters permet d’entretenir l’intérêt et la curiosité de vos lecteurs. Nous pouvons quand même mentionner certains types de contenus qui sont en général appréciés :

  • Le contenu vidéo : Ce format accrocheur est particulièrement apprécié sur les réseaux sociaux. Il en va de même pour les newsletters. Vous pouvez intégrer une vidéo de présentation d’un produit ou d’un service par exemple. Une vidéo qui couvre un événement ou encore des avis clients filmés.

 

  • Les jeux concours : S’ils sont surtout présents sur les réseaux sociaux, le format newsletter peut également être intéressant. En effet, l’email peut être utile pour organiser un jeu-concours réservé à vos meilleurs clients. Ici en l’occurrence, vos clients abonnés à votre newsletter. Cela peut servir à renforcer le lien entre votre entreprise et vos abonnés tout en les récompensant pour leur fidélité.

 

 

  • Les FAQs : En format vidéo ou en format texte, les FAQs peuvent être utiles pour diffuser du contenu informatif et éducatif. Cela peut être à propos d’un produit ou d’un service en particulier, sur l’entreprise elle-même et son histoire, ou bien sur de futurs événements et promotions par exemple.

newsletter-video

6# Envoyer une newsletter au bon moment

Réfléchir et analyser

Pas facile de définir le moment parfait pour envoyer une newsletter. Les horaires et jours idéaux sont à déterminer en fonction de chaque entreprise. La formule magique pour tous les business n’existe pas. Avant de choisir le bon moment, il est nécessaire de se poser les questions suivantes, car elles auront une importance pour la prise de cette décision :

  • La newsletter est-elle BtoB ou BtoC ?
  • Quel est le secteur d’activité de mon entreprise ? (commercial, hôtellerie, association, logiciels, agence marketing…)
  • Qui sont mes cibles exactement ? Quels sont leurs comportements sur internet ?
  • A quel moment mes cibles sont-elles susceptibles d’ouvrir leurs emails ?

horaire-newsletter

Tester et déduire

Après avoir analyser toutes les données ci-dessus, vous serez en mesure de faire des hypothèses sur les meilleurs moments pour les envois de vos newsletters. Il vous faudra les tester, par la suite, afin d’identifier réellement les meilleurs moments. Ainsi, vous campagnes d’emailings peuvent contenir plusieurs newsletters, que vous enverrez à des moments différents. Par la suite, vous pourrez étudier et comparer les résultats. Voici un petit tableau des principales données que vous pouvez analyser.

 

Données Calcul
Taux d’ouverture (nombre d’emails ouverts / nombre d’emails envoyés) x100
Taux de clic (nombre de clics sur les liens / nombre d’emails envoyés) x100
Taux de spam (nombre de plaintes / nombre d’emails envoyés) x100

 

Rejoignez Histoire de Bambou sur les réseaux sociaux.

Histoire de Bambou sur Facebook

Histoire de Bambou sur Instagram

Contactez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *