Comment apprendre à lire la composition des produits cosmétiques ?

Home / Ma Petite Planète / Comment apprendre à lire la composition des produits cosmétiques ?

composition-produits-cosmetiques

Comment apprendre à lire la composition des produits cosmétiques ?

La composition des produits cosmétiques est souvent un vrai casse tête. Surtout pour les non professionnels de la chimie et on peut dire que nous sommes beaucoup ! Dans cet article, je vais essayer de détailler avec toi les éléments principaux à retenir afin de lire la composition des produits cosmétiques et de les comprendre. L’objectif n’est pas de faire de toi une pro de la recherche et développement. Mais plutôt de te transmettre les bases, afin que tu puisses reconnaître dans les grandes lignes, les produits naturels et ceux à fuir absolument. 

 

Pourquoi est-ce si important de lire la composition des produits cosmétiques ?

Les produits cosmétiques peuvent être très dangereux 

Les produits cosmétiques agissent directement sur notre santé. En effet, les produits appliqués sur les cheveux, sur le corps et sur le visage, entrent dans la peau et dans le sang. Mieux vaut savoir ce qu’on met sur sa peau et dans son corps, non ? 

 

danger-cosmetique-toxique

 

Aujourd’hui, de très nombreux produits “conventionnels” contiennent des produits extrêmement toxiques, pour la santé mais également pour la planète. En effet, les produits toxiques comme les produits pour cheveux et les masques pour le visage par exemple, polluent énormément les eaux quand ils sont rincés. En clair, ne pas se soucier de la composition es produits cosmétiques que l’on applique sur notre corps, c’est ne pas se soucier de l’avancée de notre propre cancer et de celui de notre environnement. 

 

Les effets contradictoires des cosmétiques 

Les produits cosmétiques traditionnels qui utilisent des ingrédients dangereux et nocifs, sont généralement très forts en marketing. Ainsi, en grande surface ou chez les coiffeurs, on retrouve plein de bouteilles de toutes les couleurs avec des promesses miracles dessus. C’est la que le piège se referme. En effet, nombreux de ces produits apportent un effet complètement opposé à celui qui est promis sur l’emballage. Je vais prendre un exemple assez simple qui risque de parler à tout le monde : l’exemple des shampoings et soins pour cheveux avec du silicone. 

 

cheveux-silicone

 

Le silicone forme une couche autour du cheveu. Le cheveu est gainé, brillant, plus doux, plus lisse et beaucoup plus facile à démêler. Cependant, ce n’est qu’une façade. Le cheveu est en réalité en train d’étouffer sous le silicone. L’aspect doux, brillant et magnifique n’est qu’une illusion, un peu à la manière d’un fond de teint qui viendrait lisser et unifier la peau d’un visage. Morale de l’histoire ? A vouloir adoucir et soigner ses cheveux sans lire les compositions, on se retrouve avec des cheveux encore plus secs et cassants à cause du silicone. C’est ce que j’appelle une grosse contradiction ! Apprendre à lire la composition des produits cosmétiques permet de s’orienter vers des produits naturels qui vont réellement faire du bien à la peau et aux cheveux.

 

 

La liste INCI : détails de la composition des produits cosmétiques

La liste présente sur les étiquettes de tes cosmétiques s’appelle la liste INCI. Cela signifie International Nomenclature of Cosmetic Ingradients en anglais et Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques en français. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette liste n’est pas évidente à déchiffrer sans formation adaptée en chimie ! Mais dans cet article, on va quand même essayer de voir ensemble les principaux éléments à retenir, pour identifier les ingrédients les plus importants. 

 

logo-inci

 

Pour plus d’informations, tu peux également consulter l’article du Blog de Bambou, sur les avantages et les inconvénients de la liste INCI.

 

Comment sont hiérarchisés les ingrédients dans la liste INCI ?

Généralement, les ingrédients de la liste INCI apparaissent en latin et en anglais afin de faciliter la compréhension du plus grand nombre, à travers le monde. Alors oui , je sais ce que tu te dis. L’anglais, et surtout le LATIN, ne sont pas forcément les langues les plus intuitives à déchiffrer. Cet article est justement là pour t’apporter des informations et des astuces pour ne pas te perdre dans tous ces mots barbares à rallonge. 

 

1# Un ordre précis et décroissant

Sur la liste INCI, les ingrédients sont classés de manière décroissante, du plus présent au moins présent, en termes de quantité. Ainsi, en accordant une attention toute particulière aux premiers ingrédients de la liste, tu verras la composition principale de ton produit cosmétique. Tu verras que certains produits nous réservent bien des surprises ! Petit exemple personnel pour la route : lorsque j’ai commencé à apprendre à lire la composition des produits cosmétiques, j’ai découvert que ma crème hydratante super chère de pharmacie était composée d’eau, de plusieurs types de silicones synthétiques et nocifs et…absolument d’aucun véritable actif hydratant ! Super ! 

 

Tu seras surprise ou surpris de voir combien de produits cosmétiques assez onéreux sont composés en majorité d’eau… Oui ça pique !

 

composition-produits-cosmétiques-decroissant

 

2# La règle des 5 premiers ingrédients

La deuxième chose importante que tu dois savoir sur la composition des produits cosmétiques, c’est que généralement, 80% de la composition est représentée par les 5 premiers ingrédients de la liste. Cela signifie que les autres ingrédients représentent une quantité infime. On pourrait donc se dire que si les 5 premiers ingrédients sont naturels et non dangereux, c’est gagné. Alors oui… Mais non. Les derniers ingrédients sont à prendre très au sérieux, et ce, pour deux raisons principales. 

 

La première raison, c’est que certains produits nocifs pour la santé et l’environnement n’ont pas besoin d’être présents en grande quantité pour être dangereux. Même un tout petit pourcentage peut être suffisant pour faire des dégâts. En outre, la seconde raison, c’est que l’ordre décroissant n’est pas respecté par tous les ingrédients. Parlons en dans un troisième point. 

 

3# Le freestyle du 1%

Les ingrédients qui sont présents dans un produits à auteur de moins de 1% ne sont pas soumis à l’ordre décroissant. C’est à dire qu’à partir de ce moment là, la liste part complètement en roue libre. Impossible de savoir la véritable hiérarchisation des quantités lorsque l’on arrive en fin de liste. Ainsi, il est possible qu’un actif présent à 0,2% soit inscrit avant un conservateur très nocif qui est présent à hauteur de 0,9%. Cette liste nous fait ainsi croire que le produit nocif est bien moins présent que l’actif, alors qu’il n’en ai rien. 

jumelles

Comme je te le précisais dans le point numéro deux, juste au dessus, un produit nocif n’a pas besoin d’être présent en grande quantité pour être dangereux. Afin de s’assurer de la propreté d’une composition de produit, autant faire attention à l’intégralité des ingrédients. 

 

Les grandes familles d’ingrédients des produits cosmétiques

Dans la composition des produits cosmétiques, on peut retrouver ces 7 grandes familles d’ingrédients. Chaque famille possède des propriétés et des objectifs différents. Les ingrédients peuvent être naturels comme synthétiques. 

Famille d’ingrédients Explications Exemples
Les agents de texture Cette famille comporte tous les ingrédients qui permettent de structurer le produit cosmétique : épaisseur, viscosité, onctuosité… Polycrylates, huiles, esters, polysaccharides…
Les filtre UV L’objectif de ces filtres est de protéger la peau des rayons ultraviolets du soleil. Ils peuvent être organiques ou minéraux. Salicylate d’éthylhexyle, éthylhexyl triazone, homosalate…
Les actifs Les actifs donnent une efficacité précise au produit cosmétique. Naturel ou synthétique, il peut être : amincissant, anti-âge, anti-oxydants, raffermissant, anti-peaux grasses, anti-peaux sèches… Naturels : extraits de plantes ou de minéraux
Synthétiques : collagène synthétique…
Les tensio-actifs Les tensio-actifs sont des éléments qui vont avoir une action particulière dans le produit. Ils peuvent être : détergents, mouillants, dispersants, émulsifiants, moussants…

Ils sont généralement présents en petite quantité.

Sodium coco sulfate, sodium cocoyl isethionate, glyceryl oleate, mousse de babassu…
Les conservateurs Les conservateurs servent à bloquer le développement des germes, des bactéries et autres champignons qui peut se produire à l’intérieur des produits. Indispensables, ils peuvent être naturels ou synthétiques. Conservateurs naturels : Naticide, Leucidal, Alcool naturel, Citrus grandis seed extract…
Conservateurs synthétiques : Paraben, Phénoxyéthanol, Thiazolinones…
Les opacifiants Les opacifiants contiennent des polymères en émulsion qui rend le produit opaque en agissant sur la lumière. Ils sont utilisés à très petite dose : moins de 1%. Cetearyl alcohol, Glycol distearate, Muristyl myristate…
Les pigments Surtout utilisés en maquillage, les pigments permettent de déterminer des couleurs précises. Ils s’obtiennent en mélangeant plusieurs poudres de couleurs aux produits.

 

Comment reconnaître les ingrédients naturels et les ingrédients nocifs ?

Dans cet article, je ne vais pas lister l’intégralité des ingrédients à privilégier et à éviter. D’abord parce que ce serait beaucoup trop long pour un seul article.  Ensuite, parce que je ne connais pas tous les ingrédients du monde des cosmétiques. En revanche, je prévois de te proposer plusieurs articles pour t’aider à faire la différence entre les différents ingrédients. On reprendra ensemble les différentes familles d’ingrédients cités dans le tableau ci-dessus, afin d’identifier les ingrédients bons et mauvais. Je te donnerai également quelques exemples d’outils ou de sites web qui pourront t’aider à faire le tri dans les ingrédients et à faire les bons choix. 

 

 

Retrouve Histoire de Bambou sur le blog et  les réseaux sociaux !

Blog de Bambou : Le Monde du web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *